Pâques à Florence- Windows on Italy

20/03/2015

Petits conseils pour passer la fête de Pâques à Florence

Petits conseils pour passer la fête de Pâques à Florence
Au Printemps, vous sentez déjà cette douce chaleur dans l’air, les bourgeons s’ouvrent, les journées rallongent et les fleurs commencent à pousser sur les pelouses et sur les branches des arbres. La nature se réveille, avec curiosité et l’envie vous prend d’aller vous dégourdir les jambes et de voir des choses nouvelles. Peut-être bien que ce “petit tour ” à l’époque de Pâques, est tout simplement une exigence naturelle?

Firenze, Fiorenza, Florentia…le nom de cette ville évoque déjà le Printemps, avec ses parfums et ses couleurs, une ville, qui depuis toujours attire des millions de voyageurs, tous subjugués par son incroyable beauté! La ville du Lis, se revêt de ses plus beaux atours! Cette ville coquette déploiera aussi ses arts magiques pour retenir chacun de ses visiteurs. Venez passer vos vacances de Pâques en Italie en choisissant de séjourner dans un de nos magnifiques appartements à Florence.
Il y a de nombreux événements organisés et divers divertissements possibles à Florence, durant les festivités de Pâques et tout naturellement, en premier, viennent les découvertes culturelles!

L’OUVERTURE DES MUSÉES
À quelques exceptions près, tous les prinicpaux musées florentins sont ouverts à Pâques (y compris le lundi de Pâques). Pour éviter de faire la queue -ce qui peut durer plusieurs heures- nous vous conseillons de réserver vos billets à l’avance, sur le Portail web des Musées de Florence:
Uffizi

Information importante! Le jour de Pâques, l’accès à plusieurs musées importants, dont la Galerie des Offices, est gratuit ; afin de vérifier la liste des Musées proposant une entrée gratuite, veuillez bien consulter le site: Musées de Florence.

En outre, durant la période de Pâques cette année, plusieurs expositions temporaires ont été mises en place, dont: - Celle du “Van Gogh Alive”: une exposition sur différents supports multimédia, dédié au grand génie hollandais, exposition à voir en famille, dans l’ancienne Église de Santo Stefano al Ponte.
Pour plus d’informations: Van Gogh Alive.
- Celle qui a pour nom “ Le Pouvoir et le ‘Pathos’ à l’époque hellénistique”: une collection extraordinaire de pièces en bronze de l’époque hellénistique, exposée au sein du Palais Strozzi.
Pour plus d’informations: Palazzo Strozzi.
- Celle sur le “Gérard des Nuit”: tel que fut surnommé le peintre hollandais Gerrit van Honthorst, par les italiens ; il s’agit d’une exposition de ses œuvres, au sein de la Galerie des Offices.

LA DÉCOUVERTE DE LA VILLE À PIED
Se promener est certainement le meilleur choix pour apprécier la ville de Florence, avec ses chemins majestueux le long de l’Arno, ses rues, ses trésors cachés au fond des petites ruelles et ses petites places. Au Printemps, commencent à pousser les premières fleurs de Florence, révélant sa beauté par la diversité de leurs couleurs, ainsi que cet air doux et parfumé, qui nous incite à nous asseoir sur un banc, juste pour comtempler le mariage harmonieux de la nature avec la touche humaine créative et ingénieuse ! Florence est une ville riche de ses jardins, qui, en cette période, déploient toute leur splendeur. Citons: Le Jardin de Boboli mais aussi le magnifique Jardin Bardini, qui vous offrira une vue imprenable sur la ville.

LES ÉVÉNEMENTS À L’ÉPOQUE DE P QUES, À FLORENCE

L’explosion du char
Passer les fêtes de Pâques à Florence et manquer ce que l’on appelle ici, le “brindellone” serait vraiment un oubli fâcheux ! Il s’agit de l’événement Phare de la ville, à cette période. Nous parlons ici, d’une tradition très attendue des florentins, qui, par le passé, ont lutté avec ardeur, afin de pouvoir rétablir cette manifestation folklorique, après avoir été un long moment interrompue, pour ensuite, réussir à en faire une tradition annuelle, depuis 1622.

Mais qu’est ce que ce “brindellone”? À Florence, cette expression désigne quelqu’un ou quelque chose de haut et de profondément disgracieux, qui oscille de droite à gauche, comme une personne ivre. Les florentins, connus pour leur sens de l’humour plutôt piquant et pour être les premiers dans l’art du mépris, ont ainsi surnommé le chariot qui est porté lors de la procession, en direction de la Cathédrale, le jour de Pâques! Ce chariot est fabriqué en forme de tour, sur 2 ou 3 étages, tiré par 2 boeufs, strictement de race Chianina et recouvert de pétards.

Ce char est un peu le côté païen de la fête, tout en étant lié à sa dimension religieuse, relatives aux célébrations de Pâques. L’ensemble des festivités comprend plusieurs processions, qui s’unissent les unes aux autres, seulement bien sûr, à la fin de la cérémonie, avec une corde qui relie la Cathédrale au char, sur laquelle passera une fusée en forme de colombe.

Un peu d’ordre!
Mais de quoi sommes-nous en train de parler ? De pétards, de fusées, de chariots tirés par des boeufs... À l’origine de tout cela: une relique, encore utilisée aujourd’hui, remise comme prix, pour un acte de bravoure!

La légende raconte que durant la Première Croisade, en 1099, le noble capitaine florentin Pazzino De’ Pazzi avait réussi à escalader le mur de Jérusalem et fut le premier à hisser sa bannière pour marquer la croisade. Pour récompenser son courage, il aurait reçu un don: des morceaux de silex, provenant du Saint-Sépulcre, qu’il aurait rapportés à Florence, pour qu’ils soient conservés par sa famille et non pas confisqués par les Médicis. Les reliques furent donc transférées dans l’Église des Saints Apôtres, où elles se trouvent toujours conservées.

Les pierres sont encore utilisées aujourd’hui pour allumer le Feu sacré du Samedi Saint, qui est ensuite transporté dans la procession, jusqu’à la Cathédrale, au moyen de l’unité de Cavalerie de l’Ordre Équestre du Saint-Sépulcre, reconnaissable à la Croix de Jérusalem, qui se place sur l’épaule gauche du manteau blanc. Le dimanche matin, c’est à ce moment-là que commence la procession du char, traversant la ville, et suivie du cortège historique, comprenant les porteurs de drapeaux et les élus municipaux, pour finalement prendre place entre la Cathédrale et le Baptistère.

Dès le rentissement du cri “Gloire!”, au sein de la Cathédrale, la mèche du Feu sacré est allumée, celle-ci étant reliée à une corde jusqu’au char, faisant avancer la petite fusée en forme de colombe, symbole du Saint-Esprit. La colombre avance vers l’extérieur avec des étincelles et déclenchera plusieurs séries de pétard au niveau du char, pour atteindre son point culminant, donnant lieu à l’explosion pyrotechnique, dans un bruit assourdissant!

Le feu allumé dans le char, au moyen de la colombre est synonyme de bon augure, l’annonce d’une bonne récolte et d’une année chanceuse.
Fait surprenant, la fois où la “colombine” a failli dans sa mission, c’était en 1966, justement l’année où il y a eu la terrible inondation dans la ville de Florence...

Un dernière chose curieuse: le terme “grullo”, littéralement “stupide” est, à Florence, lié aux festivités du char, parce que les “grulli” étaient le surnom de ces paysans, qui avec leurs boeufs avaient un aspect modeste, une attitude lente, un air un peu somnolant, et donc un peu ridicules, par rapport à la population sophistiquée. Ainsi, si l’adjectif “grullo” est employé pour désigner un individu modeste, peu éveillé, et plutôt simplet, imaginez comment étaient considérés les pauvres paysans qui avançaient avec leurs boeufs...

La Procession du Vendredi Saint
Toujours dans la thématique religieuse, et devenue célèbre pour son réalisme et l’attention accordée à chaque détail, la représentation de la Passion du Christ, qui se tient le Vendredi Saint, à Grassina, une commune aux portes de Florence. Dans la nuit, vous y verrez, d’un côté le cortège historique, composé de 500 figurants, en costumes d’époque, et de l’autre, la représentation des événements marquants de la vie de Jésus. L’entière reconstitution de ces événements offre un spectacle vraiment hors du commun et impressionnant, qui atteint son point culminant avec le Chemin de Croix de Jésus, faisant intervenir environ 100 personnes. Pour plus d’informations sur ce programme, il faut consulter le site: Grassina

Le Concert de Pâques
Le Nouveau Théâtre de l’Opéra de Florence, est une structure d’avenir, qui a pour racines, l’impulsion invisible mais primordiale...du son!
L’attention toute particulière accordée à l’harmonie du son, est le leitmotiv qui a permis la construction de ce lieu, visant l’excellence dans le domaine accoustique, ce qui réjouit le spectateur face à la beauté de l’Art musical. La musique a enfin ici, les meilleures conditions pour s’exprimer, et au sommet de l’Art, cette scène accueille les meilleurs artistes du monde, pour vous faire vivre des émotions inoubliables!

Pour le traditionnel concert de Pâques, cette année, le Choeur du Théâtre propose la séquence du “Stabat Mater”, du poète Jacopone da Todi, associée aux compositions de Gioacchino Rossini. Pour toute information et la réservation des billets: Opera di Firenze

RESTAURANTS ET VIE NOCTURNE
Se promender, la Culture, les fêtes religieuses... et, “c’est quand qu’on peut s’amuser ? “ Voilà bien la réflexion de votre adolescent de 15 ans, qui vous réitère sa demande l’après-midi... et bien, oui ! Même ici, nous avons la solution toute faite pour vous!
Florence est une ville célèbre pour son hospitalité et sa vie nocturne! Consultez les sites Internet suivants, qui vous donneront des informations fiables, en temps réel, à l’attention des florentins qui aiment sortir le soir:
Soirées à Florence
Firenze today
Firenze today

Mais notre meilleure suggestion, parmi toutes les précédentes:
Faites les curieux, osez parler, vous mêler aux gens et surtout, vous reposer, car les lieux que l’on apprécie le plus et nos souvenirs les meilleurs, sont bien ceux de nos rencontres avec les autres, le partage de nos expériences personnelles...autrement ce sont eux, ces autres, qui viendront à votre rencontre, c’est certain!

HAUT