San Giovanni 2016

25/05/2016

Découvrez le spectacle des feux d'artifice de la Saint-Jean (24 juin)

Découvrez le spectacle des feux d'artifice de la Saint-Jean (24 juin)
On dit généralement que les racines de cette ancienne célébration remontent au Moyen- ge, autour du VIe ou VIIe siècle de notre ère.
Ce fut, en réalité, après la conversion de la ville au Christianisme, à l’époque de la domination des Lombards, que les Florentins ont commencé à célébrer une fête en l’honneur de Jean le Baptiste – le Saint Patron des Lombards – qui est finalement devenu le Patron de la ville de Florence. Ce fut ainsi à cette même période, que les Florentins ont érigé le Baptistère de Saint-Jean, pour honorer le nouveau Patron de la ville, précisément à l’endroit où se trouvait le Temple du Protecteur florentin jusqu’alors, le dieu Mars.

Cependant, les célébrations du 24 juin n’ont pris place régulièrement qu’au XIe siècle.
On dit d’ailleurs, qu’en ce temps là, à l’occasion de la fête du Saint Patron, les rues de la ville étaient décorées de riches rideaux posés aux fenêtres et que les nobles étaient tenus de rendre un hommage à Jean le Baptiste en lui remettant un gros cierge richement décoré, qui devait ensuite être allumé devant le Baptistère, en fin de journée, pour clôturer la célébration.

Une partie de la bougie offerte au Saint Patron devait ensuite brûler tout au long de l’année, au sein du baptistère. Inutile de vous raconter qu’avec la suprématie de Florence, quand la ville s’est enrichie, les cierges devinrent de plus en plus gros et toujours richement décorés, pour devenir le reflet et la marque ostentatoire de la famille qui l’offrait. Ce fameux rituel s’est perpétué au fil des siècles et encore aujourd’hui, le matin du 24 juin, un cortège se déplace du Vieux Palais en direction du Baptistère, en l’honneur du Saint Patron.

De nombreux événements prennent place aujourd’hui dans le centre historique florentin, toute la journée du 24 juin. Il y a la Messe pour les morts (en l’honneur des défunts de Florence) dans le Baptistère, qui a lieu au cours de la matinée, réunissant le cortège des jongleurs de drapeaux ainsi que le cortège historique, composé de figurants en costumes traditionnels de l’époque de la Renaissance.
Dans l’après-midi, des parties de «Calcio» ont lieu – le football traditionnel florentin, un sport historique en costumes – Place Sainte Croix.

Mais l’esprit de cette fête ancienne se révèle tout particulièrement dans l’événement le plus cher au cœur des Florentins et des touristes : le spectacle pyrotechnique des «Feux de la Saint-Jean» (les «Fuochi» en italien, soit les «Fohi» avec l’accent florentin, si caractéristique). Cet événement prend place le 22 juin, sur l’Esplanade Michel-Ange. Cette tradition est, en réalité, bien plus récente. Ces feux remonteraient à 1826 et ils étaient tirés de la Place de la Seigneurie. L’endroit le plus approprié pour assister aujourd’hui à ce spectacle est le Pont de la Sainte-Trinité. En effet, entre ce pont et l’Esplanade Michel-Ange se trouve le fameux Vieux Pont, qui donne un splendide angle de vue pour admirer le feu d’artifice, créant ainsi dans le ciel un incroyable jeu de lumières et de formes. Le bouquet final de cette année sera dédié au drapeau tricolore italien, en l’honneur du 150e anniversaire de Florence en tant que capitale historique. Le Vieux Palais ouvre ses merlons et la visite en haut de l’édifice, entre les créneaux, coûte 50 Euros et la vue est vraiment extraordinaire.

Venez à Florence à l’occasion de cette fête et vous vous imprégnerez de l’esprit même de cette célébration ! Venez assister à un spectacle pyrotechnique inoubliable, aux décors spectaculaires!

HAUT